La pensée positive peut-elle mener à la perte de poids ? Pour cette femme, la recette a fonctionné.

Je me suis dit : « Ce n’est pas parce que tu n’y arrives pas que tu dois abandonner ».

Hayley S.

Amarillo, Texas

  • Perte de poids

Les conseils de Hayley

Difficile à imaginer qu’une jeune femme intelligente et brillante qui suit des études supérieures puisse avoir un problème de confiance en elle. Et pourtant, c’est bien le combat intérieur auquel Haley S., 24 ans, d’Amarillo, au Texas, était confrontée en 2014.

« Vu de l’extérieur, on avait l’impression que tout allait bien pour moi. Je bouclais mon cursus universitaire et j’entamais un master. En plus, je sortais avec un type super », explique Haley. « Mais en fait j’étais très malheureuse. Je ne m’alimentais pas correctement et je ne faisais pas d’exercice. Je n’aimais pas le reflet que je voyais dans le miroir. » Pourtant, Haley avait beaucoup de mal à prendre sa santé en main. « J’avais un état d’esprit déplorable », dit-elle « Je me disais : ‘Après tout, la plupart des Américains sont obèses alors à quoi bon ?’ »

Ce n’est que lorsqu’elle a vu son petit ami Matt se fixer et atteindre ses propres objectifs qu’elle a changé d’avis. « Il s’est mis à la course et a commencé à perdre du poids. J’ai décidé de suivre son exemple pour me motiver. Au lieu de me contenter de le regarder, j’ai commencé à me fixer mes propres buts. » Mais elle ne s’est pas lancée sans l’aide de quelques outils. Le petit ami de Haley lui a donné un Fitbit Flex pour suivre son activité et un Fitbit Aria pour enregistrer son poids.

Au départ, Haley avait l’intention de faire 10 000 pas par jour mais quand elle s’est aperçue qu’elle atteignait systématiquement son objectif, elle s’est lancé un nouveau défi avec un programme de course. « Je me suis fait un programme pour arriver à courir 5 km. Je faisais trois sorties par semaine », dit-elle. Mais les kilos en trop n’ont pas disparu du jour au lendemain.

« Il m’a fallu un an et une demande en mariage de Matt pour vraiment m’engager à perdre du poids », explique Haley. « Et tout au long de mon défi, entre les hauts et les bas, les gains et les pertes, mon coach électronique et ma balance Fitbit ont répondu présent, en me rappelant que j’avais toutes les cartes en main pour y arriver. » C’est alors qu’elle a également ajouté quelques séances de musculation à sa semaine d’entraînement. « Mon objectif était de courir ou de m’entraîner cinq fois par semaine, » dit-elle.

Haley n’a jamais réussi à totalement chasser son côté défaitiste mais progressivement, elle a réussi à le mettre plus facilement de côté. « J’entends toujours cette petite voix qui essaie de me décourager, » dit-elle « Mais j’ai appris à ne pas l’écouter et je n’ai jamais abandonné. » Quand Haley déviait de son programme ou ne faisait pas le bon choix pour sa santé, elle essayait de ne pas dramatiser. « Je me disais : ‘Ce n’est pas parce que tu fais fausse route une fois que tu dois tout arrêter.’ Et je me promettais d’être plus sérieuse à l’avenir », se souvient Haley. Cette pensée positive a joué un rôle essentiel.

Au fil du temps, Haley a accumulé les victoires personnelles. « J’ai atteint mon objectif de poids juste avant mon mariage. J’ai fait un 5 km puis un programme pour le 10 km. Et j’ai même commencé à faire des courses à obstacles avec Matt. » Elle a également changé deux fois de coach électronique. Haley a acheté un Fitbit Charge HR et dernièrement un Fitbit Blaze pour pouvoir suivre sa fréquence cardiaque, ses itinéraires de course et bien d’autres données.

MANGEZ COMME VOUS VOULEZ

« Je n’ai jamais voulu me fixer une limite stricte en termes d’alimentation. J’aurais pris ça comme une punition », estime Haley. « Mais il faut être en situation de contrôle alors avec Matt, nous avons pris ensemble l’engagement d’arrêter de manger après 20h00 et nous ne mangeons à l’extérieur qu’une fois par semaine », dit-elle.

METTEZ LES AUTRES AU DÉFI

« J’ai fait découvrir Fitbit à mes amis et ma famille. Bon nombre de mes copines d’université ont également des coachs électroniques donc je lance des défis quotidiens, hebdomadaires et sur le week-end », explique Haley. « Pour moi, les défis ne sont pas là pour développer l’esprit de compétition mais pour s’amuser et garder la motivation ! »

PENSEZ À SUIVRE

« J’ai vraiment fait un effort pour suivre toutes mes habitudes et j’encourage les autres à faire de même », explique Haley. « Même si on ne change rien au début. Observez simplement ce que vous faites puis décidez des choses à changer pour être en meilleure santé et vous sentir mieux dans votre peau. »

Les conseils de Hayley

MANGEZ COMME VOUS VOULEZ

« Je n’ai jamais voulu me fixer une limite stricte en termes d’alimentation. J’aurais pris ça comme une punition », estime Haley. « Mais il faut être en situation de contrôle alors avec Matt, nous avons pris ensemble l’engagement d’arrêter de manger après 20h00 et nous ne mangeons à l’extérieur qu’une fois par semaine », dit-elle.

METTEZ LES AUTRES AU DÉFI

« J’ai fait découvrir Fitbit à mes amis et ma famille. Bon nombre de mes copines d’université ont également des coachs électroniques donc je lance des défis quotidiens, hebdomadaires et sur le week-end », explique Haley. « Pour moi, les défis ne sont pas là pour développer l’esprit de compétition mais pour s’amuser et garder la motivation ! »

PENSEZ À SUIVRE

« J’ai vraiment fait un effort pour suivre toutes mes habitudes et j’encourage les autres à faire de même », explique Haley. « Même si on ne change rien au début. Observez simplement ce que vous faites puis décidez des choses à changer pour être en meilleure santé et vous sentir mieux dans votre peau. »

Acheter les produits présents dans les histoires